Un lycée spécialisé dans l'apprentissage et l'éducation des monstres ! ~ [NC-16 #Forum Hentai|Yaoi|Yuri]
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léon Vollfied


avatar

Masculin Messages : 118
Est arrivé(e) le : 17/01/2015

PERSONNAGE.
Race: Hybride
Amour: Célibataire
Informations:

MessageSujet: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Dim 8 Fév - 2:59

 



Le premier cours de Léon



Léon devait assurer son cours aujourd'hui, il devait donner cours avec les premières années au lycée Yokai. Il enseignait l'histoire, géographie pour le monde des monstres et des humains. Pour son premier cours, il allait surement expliquer sa matière.

Ce qu'il allait faire au long de l'année et surement leur demander de remplir des fiches pour mieux les connaitre. C'était une journée ensoleillée qui s'annoncer, même s'il y avait du vent.

Le jeune professeur avait mis une veste et il avait préparé son sac avant de sortir de sa super villa. Il marcha tout doucement, il commencé à 9h, mais le Léon était en avance.

Quelques minutes plus tard, il était arrivé au lycée, il monta au deuxième, étage, aucun élève étaient devant la porte. Léon regardait se montrer, il était arrivé 15 minutes en avance. Alors il avait ouvert la porte de la salle de classe, les volets étaient fermés, donc le jeune homme avait commencé à les ouvrir.

Il avait ouvert les fenêtres pour mettre de la fraîcheur dans cette salle. Puis les referma, car il commençait à avoir froid.
Léon avait sorti ses affaires en étant prêt à faire cours, il attendait les élèves, le jeune homme était assis sur son bureau, il avait un grand sourire.

Derrière lui, il y avait le tableau, mais à sa gauche se trouvait la carte de Merveille et la carte du monde. Le jeune homme avait préparé ses notes pour commencer à introduire sa matière et après il allait commencer par la géographie.


Copyright Hibari Kudo
Revenir en haut Aller en bas
Reika Shiba


avatar

Messages : 45
Est arrivé(e) le : 07/01/2015

PERSONNAGE.
Race: Démon de la foudre
Amour: Personne pour le moment
Informations:

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Dim 8 Fév - 9:51

Reika commençait à merveilleusement bien s’adapter au lycée Yokai, alors que cela ne faisait à peine quelques jours qu’elle était arrivée. Bon, pour être tout à fait honnête, elle ne voyait pas de grande amélioration concernant la maitrise de ses propres pouvoirs, mais le fait de la maintenir occuper avec des matières qu’elle n’avait pas vu auparavant lui permettait surtout de ne plus y penser. Aucun accident à déplorer pour elle mais elle couvrait tout de même ses mains avec ses classiques gants noir. Il valait mieux rester prudent.

*D’après le papier… C’est dans cette salle que se déroule le cours d’histoire et de … géographie.*
pensa la jeune fille en arrivant devant la salle inscrite sur l’emploi du temps

Elle n’était jamais allée à l’école auparavant et elle ne savait pas vraiment comment aborder la matière Histoire. Est-ce que le professeur allait raconter son histoire ou l’histoire de quelqu’un d’autre ? Cela devait surement être important pour que la matière soit enseignée. Quand à la géographie, c’était un mot qu’elle n’avait malheureusement jamais rencontré auparavant et Reika ne savait tout simplement pas ce que cela voulait dire.

*J’aurais du faire une petite recherche avant que le cours commence…*regretta Reika en s’arrêtant devant la porte

L’élève remarqua qu’il n’y avait encore personne, mais que la porte était ouverte. Timidement, elle pencha sa tête pour observer l’intérieur de la salle. Un homme, sans doute le professeur, se trouvait déjà à l’intérieur, mais il y avait personne d’autre. Il était vrai qu’elle était un petit peu en avance et que pour la première fois, elle était la première à arriver, mais cela l’angoissait de rentrer dans cette salle et d’être face à face avec son professeur. D’ailleurs, rien que l’idée lui provoqua un frisson de stress et une petite étincelle apparut sur sa joue droite. Elle s’éloigna de la porte et posa sa main sur la petite boule électrique pour la faire disparaitre

*Oh, mais que vais-je faire ? Est-ce que je dois rentrer ? Ou dois-je rester dehors ?* se demanda la jeune fille, un peu paniquée face à cette nouvelle situation

Les dernières fois, il y avait toujours des personnes qui arrivaient avant elle. Elle se contentait ensuite de s’installer et le cours commençait… Mais là, elle ne savait pas du tout quoi faire et était paralysée par l’indécision. Pourtant, les questions qu’elles se posaient était loin d’être existentiel, mais Reika était une naturelle angoissée. Finalement, elle prit une grande inspiration, serra son sac en bandoulière contenant ses affaires de cours contre elle et déterminée, entra dans la salle grande ouverte.
Une fois rentrée, elle regretta aussitôt sa décision. L’immensité de la salle lui donnait l’impression qu’elle était de trop et si elle avait la possibilité de faire demi-tour, elle l’aurait fait. Cependant, maintenant qu’elle était là, cela allait paraitre encore plus bizarre. C’est donc de manière très discrète qu’elle rentra dans la salle, ne sachant pas si le professeur l’avait vu  ou pas. Elle décida de s’installer au premier rang , face au professeur pour pouvoir mieux écouter. C’était essentiel pour elle qui n’avait probablement aucune notion contrairement à ces autres petits camarades, il fallait bien qu’elle comble ses nombreuses lacunes. Reika posa son sac par terre, pris son stylo et un cahier et tira la chaise qui grinça avant de s’asseoir

« Bonjour » murmura timidement la jeune fille qui avait beaucoup de difficultés à cacher son malaise.


Dernière édition par Reika Shiba le Mer 11 Fév - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Kraine


avatar

Masculin Messages : 117
Est arrivé(e) le : 06/12/2014
Age : 21
Localisation : En train de me bagarrer sûrement.

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Dim 8 Fév - 11:54

Une fois sortit de mon bâtiment je vis des gars tous avec un bandeau comité de surveillance. "tout ça parce-que j'ai tabassé un élève voyeur autoproclamé surveillant avant de sortir parce-qu'il avait épié ce qu'il se passait dans ma chambre où s'était pointé une fille." Enfin bon. C'était pas tout mais là j'avais pas trop de temps à perdre là.

<< Mais vous êtes quoi à la fin?

Nous sommes ceux qui nous assurons que des gens comme toi ne posent pas leurs sales pattes sur ces jolies demoiselle. >>

Et en plus ils étaient tous comme lui. Je commençai à charger droit dans le tas. L'un d'entre eux se jeta sur moi. Je m'en servis pour expulser les autres sur orbite! Non mais de quel droit pouvaient-ils me retarder pour aller en cours? Je devais me dépêcher surtout que j'avais pas de montre donc je ne savais même pas si j'étais en retard ou pas!!!!!! Je couru, couru, couru, encore et encore pour me gourer de chemin et me retaper la moitié de ce que j'avais déjà parcouru pour retrouver enfin le bon chemin pour arriver enfin devant le bâtiment scolaire! Des gens semblaient entrer dans le bâtiment, rien à foutre! je regardait vite fait le plan pour trouver ma classe c'était celle à deux étages au dessus de moi! Bon tant pis! J'invoquai mon épée, tranchait un lampadaire, la révoquait et me servis du lampadaire comme d'une percher pour sauter dans la classe. Mon but à la base était juste d'arriver à la hauteur de la fenêtre pour demander qu'on m'ouvre mais il se passa quelque chose que je n'avais pas prévu. Je sentis une boule de feu m'arriver dans le dos. je traversai la vitre qui vola en éclat et entendit même un petit <<Bien fait!>> de la part du binoclard voyeur de tout à l'heure.

Je m'écrasai donc faisant valser quelques bureaux et m'arrêtait sur le mur (c'est ce cher ami qui m'a stoppé) avant de me rouler sur le sol pour essayer d'éteindre la flamme sur mon dos avant de me rappeler que ma blouse n'étais pas inflammable. Je me relevais d'un coup remarquant une jeune demoiselle à l'air timide dans la classe et ce qui devait être le prof. Je poussais un soupir de soulagement. Je n'étais apparemment pas en retard. Je regardai la classe et vit l'étendue des dégâts je mis mes de main devant de m'incliner.

<< Désolé pour le dérangement je promet de tout rembourser! Disons que j'ai eu une matinée... compliquée.>>
Revenir en haut Aller en bas
Mëw


avatar

Messages : 495
Est arrivé(e) le : 08/12/2014

PERSONNAGE.
Race: Métamorphe
Amour: C'est quoi exactement aimer ?
Informations:

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Dim 8 Fév - 16:36



Mëw Experience N°8

ID CARD

HISTOIRE



...Entrer dans mes souvenirs...

En sortent du dortoirs Je me dirigea vers l’établissement principale et regarda l’horloge qui se trouvais au dessus de la grande porte menant au hall d'entré. Elle affiché 8h45.

Avant mon arriver dans le lycée yokai, j'avais pus constaté, en observant les élève sur Terre le matin, que leurs cours commencer généralement vers 9h00 et comme mon colocataire étais partie en coure quelque minute avant moi, j'en déduisis que je n'avais pas a me presser et qu'il me resté du temps avant le début du cour.

J'entra donc dans le bâtiment calmement et me dirigea vers le plan qui étais affiché sur un mur. Je sortie alors l’emploi du temps et chercha sur le plan se qui étais pour moi des forme sen sens et qui pouvais correspondre a celles du papier.
Une foi trouvais, je partie en direction du deuxième étage.

* Jasper que le prof ne nous demandera pas de lire quelque chose parque sinon je suis mal.... encore, écrire se qu'y sera affiché au tableau se sera facile... j'aurais qu'a copier, ...même sens savoir écrire, tout le monde peut le faire j'en suis sur! *

En arrivent devant la dite classe je vis la porte ouverte et j'entra.

* Bon ba vu l'état de la salle sa doit être un cour de combat que l'on à. Sa va être chouette ! *

La piece étais saccagé. Des morceau de vers se balader çà et là, des table étais renversais et même casser pour certaine. Dans tout se désordre j'aperçue une fille qui n'avais pas l'aire alaise, le professeur et Alexander, mon colocataire. Je décida d'allé m’asseoir a coté de lui et c'est avec un aire amusé que je m’adressa a lui:

<< Tu a encore fait des tienne Alexander? Le mur de notre chambre suffisais pas? >>
Revenir en haut Aller en bas
Dragmar Maknus


avatar

Masculin Messages : 121
Est arrivé(e) le : 15/11/2013
Age : 25
Localisation : a vous de voir

PERSONNAGE.
Race: Hybride: mi démon et mi humain
Amour: l'amour n'existe peut être plus
Informations:

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Lun 9 Fév - 18:30



"Le premier cour de Léon"

Dragmar Maknus







Je m'étais lever assez tot afin d'assister a un cour d'histoire-géographie avec un certain prof nommé Léon Vollfies ou je m'étais inscrit hier afin de comprendre l'histoire de ce pays et de ce qu'il sait passer ainsi la carte du monde merveille. Après tous, j'ais vécu assez longtemps dans le monde des humains pour connaitre l'histoire des humains ainsi de ses habitations. Alors, le réveil sonne vers 7h afin que je puisse m'habiller et prendre mon temps, j'avais déjà vue les lieux avant afin de me repérer plus facilement et pour pas me perdre.

Je me coiffe tout en prenant soin de mon visage et oui, on pourrait me prendre pour une fille mais c'est ma façon de bien m'habiller. Après une heure pour s'habiller et prendre soin de son visage, il était 8h a ma montre, il ne reste plus qu'une heure avant d'arriver en cour. Alors, je prend mon sac en prenant soin de mettre mes stylos et mon cahier dans le sac, le necessaire qu'il faut et surtout ne pas oublier de bien refermer la chambre pour éviter les vols même si c'est très bien sécuriser. Je ferme la porte de ma chambre étant seul, je n'ais pas besoin de m'inquiéter que des personnes puissent rentrer comme sa. Je sors du batiment et j'aperçeois que le ciel est bleu écarlatte, j'aurais pu le voir plus tot si j'avais prit le soin d'ouvrir les volets mais bon je peux enfin mieux observer le ciel.

- Ah quel beau temps, sa va être une bonne journée pour commencé se cour.

Je me dirige vers la salle de classe en dégageant de mon corps une aura noir, une aura qui donnera malaise certaine personne mais je suis la peur et j'aime se côté. Personne n'est venu s'adresser a moi soit parce qu'a cause de mon pouvoir soit de mon aura a vrai dire on a vraiment pas besoin d'ami après l'école, je compte bien partir et retrouver ma famille qui m'a abandonné. Bon, j'arrive à côté de la salle de classe ou j'aperçeois de la fumé sortir, je me demande même si je suis arriver dans la bonne classe. Je sors le papier que la secrétaire m'avait donner l'adresse de la classe, aussi le numéro de la classe. Je m'approche de la porte en regardant le numéros a côté de la porte et le numéro sur la feuille et je compare que c'est la même.

Je souffle un peu avant de rentrer dans la classe en dégageant de mon corps une aura meurtrière faites par la peur afin de signaler ma présence et je rentre en ouvrant la porte remarquant que c'est un bordel comme si un déluge était passer par ici "bon sa commence bien, sa doit etre le prof ici ainsi que trois autres élèves dont un que j'ais prit en photo". Je referme la porte en regardant les places sans faire attention aux autre et je m'installe au fond de la classe ou un coin d'ombre pouvait se faire voir. Je m'assois sur le siège en disant.

- Bonjour, je m'appelle Dragmar Maknus

Je ne baissais pas mon aura meurtrière aimant faire souffrir les autres rien que sentir leur peur que j'en raffole.






Revenir en haut Aller en bas
Aurelia de Chanus


avatar

Féminin Messages : 77
Est arrivé(e) le : 26/04/2014

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Lun 9 Fév - 18:53

Aurélia se leva et regarda autour d'elle tendue. Elle se dirigea vers la salle de bain et se prépara, la jeune fille mit la seule tenue qu'elle possédait. Elle n'était pas sortie de l'académie. Elle se redirigea ensuite vers son lit et chercha son emploi du temps. Cour d'histoire, son premier cours sur le sujet. La jeune fille avait une petit temps d'avance mais se décida a sortir de la chambre sur le champ, sans oublier son matériel bien sur. Elle longea les murs des couloirs, toujours cette peur des autres.

Après quelques détours elle finit par trouver la salle. Le cours n'avait pas commencé apparemment. Elle ne devait donc pas être en retard. Aurélia pénétra dans la salle. Le professeur lui était inconnu ainsi quelques élève. Il y en avait d'autres qu'elle avait déjà rencontrée dans l'enceinte du lycée.

"B... Bonjour"

Après avoir ainsi salué les presents et pour ne pas changer elle se plaça le plus au fond possible de la salle et s'installa. Elle regarda la porte encore ouverte.


Dernière édition par Aurelia de Chanus le Lun 16 Fév - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Léon Vollfied


avatar

Masculin Messages : 118
Est arrivé(e) le : 17/01/2015

PERSONNAGE.
Race: Hybride
Amour: Célibataire
Informations:

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Mar 10 Fév - 23:03

 


Le premier cours de Léon





Léon était assis tranquillement, il avait lu les notes, qu'il avait préparées pour le cours. Au début, il allait expliquer sa matière et ensuite, il allait commencer le cours de géographie avec des notions général. Le jeune homme avait entendu un bruit, c'était une jeune fille qui entré dans la classe, c'était la première élève. Le professeur regardait la jeune fille en souriant, elle s'installa au premier rang.

- Reika : Bonjour

- Léon : Bonjour

Mais Léon s'était rendu compte que l'élève était mal à l'aise et il se grattait la joue et il s'était rendu compte qu'il n'avait pas mis de gants. Le jeune homme devait le faire, car s'il touche un élève son pouvoir va s'activer. Le professeur se retourna pour sortir ses gants, il commençait à les mettre. Soudain, il avait entendu un grand fracas, le jeune homme avait fini de mettre ses gants et il se retourna vers le côté fenêtre. Une vitre avait été brisée, la salle était en désordre et il se leva précipitamment en étant dans une colère noire.

- Léon (Devant la fenêtre, en cirant) : QUI A CASSE LA PUTAIN DE FENETRE !!!! QUI A !!! (Ce retourna vers l'élève qui était par terre) C'EST TOI QUI A MIS TOUT SE BAZARRE !!!

Le jeune homme attrapa l'élève assez violemment, il le regard d'un air sévère, comme si Léon allait le tuer.

- Léon : Tu vas avoir des problème, un rapport te colle au nez et tu vas tout réparer !!!!
- Alexander (En s'inclinant) Désole pour le dérangement, je promets de tout rembourser ! Disons que j'ai eu une matinée... Compliquée.
- Léon : Bon, va-t'assoir ! Grâce à toi, on ferra cours dans le froid !

L'élève était parti s'asseoir, le jeune homme était toujours énervé, il ferma le volet de la fenêtre cassé, et il était retourné à sa place pour écrire son rapport sur cet incident. Le jeune professeur avec une liste de tous les élèves de première année avec leurs photos, il avait reconnu les deux élèves qui sont rentré. Quand le professeur était entrain d'écrire, une autre élève était rentrée dans la salle, c'était une jeune fille. Cette dernière c'était mis à côté de l'élève perturbateur. Il n'y avait plus de bruit dans la salle, le jeune homme avait des envies de meurtre mais il se contrôla pour que son pouvoir n'affecte pas les élèves dans la classe. Un autre élève avait était rentré quelques minutes plus tard, il avait une aura assez noir, le professeur était aussi énervé, il regarda l'élève froidement.

- Dragmar : Bonjour, je m'appelle Dragmar Maknus
- Léon : Bonjour, installez-vous.

Le jeune homme regardait l'heure, il restait quelques minutes avant le début du cours, soudain une élève était rentrée, elle salua le professeur et elle s'installa derrière la salle. C'était surement une élève assez timide. Le jeune homme se leva de sa place, il ferma la porte et se dirigea vers le tableau et le professeur regardait la classe, avec un air plus calme que tout à l'heure.

- Léon : Bonjour tout le monde, je m'appelle Léon Vollfied. Je suis votre professeur d'histoire géographie, sur le monde des humains et des monstres. Pour ce désordre, vous pouvez remercier votre camarade M. Kraine.

Le jeune homme avait pris un stylo pour écrire son nom et son prénom, il avait écris le nom de la matière.

- Léon : Bon je vais faire l'appel avant de vous expliquer mon cours. Reika Shiba, Mëw, Aurelia de Chanus, Alexander Kraine Dragmar Maknus.

Il avait vu les mains ce lever et donc il avait compris que tout le monde était pensant. Le jeune homme regardait la classe et il allait commencer à expliquer ce qu'il allait faire en cours.

- Léon : Bon, nous allons travailler sur l'histoire des humains et des monstres. Ensuite, on travaillera sur la géographie du monde des humains et des monstres. C'est important de connaitre l'histoire sur les humains pour mieux les connaitre et je vais vous apprendre les événements historique de se monde. Ensuite pendant les cours de géographie, je vais vous apprendre à connaitre tous les lieux du monde des humain et de Merveille. Notre premier cours sera sur la géographie de Merveille, c'est une dimension assez vaste.

Le jeune homme avant d'écrire le titre de la leçon, se retourna vers les élèves.

- Léon Vous avez des questions ?
Copyright Hibari Kudo
Revenir en haut Aller en bas
Reika Shiba


avatar

Messages : 45
Est arrivé(e) le : 07/01/2015

PERSONNAGE.
Race: Démon de la foudre
Amour: Personne pour le moment
Informations:

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Mer 11 Fév - 19:05

Le professeur salua poliment Reika, ce qui eut le don de calmer un peu son stress. Un petit sourire se dessina sur son visage pendant que le prof cherchait visiblement quelque chose, bien que curieuse, elle n’osa pas pousser le vice à se lever et à regarder ce qu’il faisait. Non, elle se contenta d’écrire en gros le nom de la matière marquée sur l’emploi du temps. Tout à coup, un bruit de fracas assourdissant se fit entendre, arrachant un petit cri aiguë de la part de la jeune fille et elle pu également entendre le bruit d’un objet lourd se prenant de plein fouet un mur.  En faîte, c’était un jeune homme qui était rentré dans la salle de manière assez peu conventionnel

*Mais… Que lui est-il arrivé?* se demanda la jeune fille en regardant le jeune homme se relever
QUI A CASSE LA PUTAIN DE FENETRE !!!! QUI A !!! C'EST TOI QUI A MIS TOUT SE BAZARRE !!!
<< Désolé pour le dérangement je promet de tout rembourser! Disons que j'ai eu une matinée... compliquée.>>
Bon, va-t'assoir ! Grâce à toi, on ferra cours dans le froid !

La jeune fille s’enfonça dans son siège. Elle n’avait vraiment pas l’habitude que le ton hausse de cette manière et cela avait tendance à l’intimidé. Même si la colère du prof n’était pas dirigée explicitement vers elle, ce qui n’était déjà pas trop mal. Cependant, toute cette agitation lui avait donné un petit coup de stress et elle sentait ses doigts se charger d’électricité. Reika prit donc une grande inspiration puis finalement, expira peut-être un peu bruyamment, mais c’était le seul moyen qu’elle avait trouvé pour ne pas projeter des éclairs partout dans la pièce. Tout ce petit manège lui fit manquer l’apparition d’une autre élève et la démone ne nota sa présence que quand elle entendit des chuchotements. Visiblement, ils se connaissaient plutôt bien. Tout à coup, un sentiment de peur s’installa soudainement dans la pièce. Difficile de louper la présence d’un autre élève avec de longs cheveux noirs qui semblait dégagé une aura palpable de peur.

Bonjour, je m'appelle Dragmar Maknus
Bonjour, installez-vous.
*Je ne sais pas si c’est une simple coïncidence, mais on dirait que c’est lui qui dégage une atmosphère effrayante… * pensa Reika en frissonnant légèrement, mais ce n’était pas à cause du froid.

La jeune fille poussa un soupir, elle qui espérait un cours calme et tranquille comme les autres fois, voilà que c’était soudainement devenu plus mouvementé. Le cours n’avait même pas commencé en plus alors qui sait comment il allait se dérouler et surtout, comment il allait se terminer. L’ambiance meurtrière commençait à faire légèrement paniquer Reika, ce qui eut pour effet de créer des petites étincelles sur son visage. Elle recommença à respirer et à expirer pour se contrôler, puis passa sa main sur les petites boules électriques pour les faire disparaitre. Une quatrième élève entra dans la pièce, visiblement encore plus réservée et timide que Reika.

"B... Bonjour"

La jeune fille fut assez surprise de voir la nouvelle arrivante presque se précipiter au fond de la salle, comme si elle cherchait un refuge à tout prix. Elle ne la suivit pas longtemps du regard, se retournant vers le professeur qui avait fermé la salle, ce qui signifiait que le cours allait débuter.

Bonjour tout le monde, je m'appelle Léon Vollfied. Je suis votre professeur d'histoire géographie, sur le monde des humains et des monstres. Pour ce désordre, vous pouvez remercier votre camarade M. Kraine

*C’est sans doute le nom de l’élève qui est rentré par la fenêtre, mais je n’ai pas l’impression qu’il a fait exprès. On aurait plutôt dit qu’il  y  a été contraint pour une raison qui m’échappe un peu  * se dit Reika en notant le nom de la matière en gros sur son cahier
Bon je vais faire l'appel avant de vous expliquer mon cours. Reika Shiba, Mëw, Aurelia de Chanus, Alexander Kraine Dragmar Maknus.

La jeune fille leva la main à l’appel de son nom et jeta aussi des petits coups d’œil à ses camarades afin de les identifier. Il n’était pas dit qu’elle se souviendrait des noms de tout le monde, mais au moins, leurs visages lui diront quelque chose.

Bon, nous allons travailler sur l'histoire des humains et des monstres. Ensuite, on travaillera sur la géographie du monde des humains et des monstres. C'est important de connaitre l'histoire sur les humains pour mieux les connaitre et je vais vous apprendre les événements historique de se monde. Ensuite pendant les cours de géographie, je vais vous apprendre à connaitre tous les lieux du monde des humain et de Merveille. Notre premier cours sera sur la géographie de Merveille, c'est une dimension assez vaste.

La jeune fille ouvrit son cahier et essaya de noter aussi rapidement que possible tout ce que le professeur était en train de dire. Malheureusement, elle n’avait pas encore l’habitude d’écrire et la prise de note était une technique totalement inconnue. Elle n’avait d’ailleurs pas compris qu’elle n’était pas obligée de noter toute l’introduction du professeur.

Vous avez des questions ?

La jeune fille finissait de noter les bouts de monologues dont elle se souvenait. Elle avait au moins les mots les plus importants, c’était déjà ça, mais malheureusement, aucune question lui venait en tête. Du moins, aucune question qui lui semblait pertinente, mais elle était aussi du genre à ne pas oser demander devant tant de personnes. Elle se contenta de faire un petit non de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Kraine


avatar

Masculin Messages : 117
Est arrivé(e) le : 06/12/2014
Age : 21
Localisation : En train de me bagarrer sûrement.

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Mer 11 Fév - 21:07

J'avais relevé un des bureaux renversés après que le prof m'ait quelque peu engueulé de façon très énervante. Mais je me contenais. Je n'allais tout de même pas me faire virer du premier cours surtout pour une histoire aussi idiote!!! Ainsi donc j'avais trouvé ma palce assise et observait la pièce jusqu'à ce que mëw n'entre. Elle m'avait remarqué et s'était assise à côté de moi pour me lâcher un petit " Tu a encore fait des tienne Alexander? Le mur de notre chambre suffisais pas? " ce à quoi je répondis en chuchotant:

<< Chut ! Et puis c'est pas ma faute d'ailleurs! >>

L'ambiance commençait à être presque bonne lorsque je ressentis une sorte d'aura de peur, une aura noire s'approcher et quelle ne fut pas ma surprise de voir l'élégant Dragmar Magnus entrer dans la salle. Il semblait extrêmement froid du moins bien plus que la fois où je l'avais vu ce qui avait eu pour effet de commencer à m'énerver. Je le saluait donc pour le décrédibiliser un peu (de quel droit il s'amuse à faire ça cet espèce de ?#@]ù%*. !!!!!

<< Salut Dragmar, comment ça va depuis la photo? T'as l'air de pèter la forme dis-moi c'est comme si tu dégageais quelque chose de puissant comme si tu respirait la forme mon gars! >>

Je sentais come une forme d'hostilité à son égard en train d'accroître mais je me calmais en remarquant des boules électrique auprès de la demoiselle qui était là juste avant que je fasse une irruption inattendue dans cette salle de cours. Elle sembla se forcer à respire calmement en soufflant de bons coups histoire de décompresser je suppose. Une autre fille entra pour s'installer direct au fond... il allait falloir que je fasse connaissance avec elle.

Le professeur, léon vollfied je crois, nous fit une petite présentation de ce que nous allions étudier cette année à savoir l'histoire géo du la terre et de la dimension de merveille en commençant par la géo de merveille si j'avais bien écouté. Il demanda si quelqu'un avait des questions mais je n'avait rien à ajouter. Je mis donc mes pieds sur la table et penchant ma chaise en arrière les bras derrière la tête en attendant que le professeur commence le cours. J'adressai un petit clin d'oeil complice à la fille au fond en espérant la mettre d'avange à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Mëw


avatar

Messages : 495
Est arrivé(e) le : 08/12/2014

PERSONNAGE.
Race: Métamorphe
Amour: C'est quoi exactement aimer ?
Informations:

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Mer 11 Fév - 22:49



Mëw Experience N°8

ID CARD

HISTOIRE



...Entrer dans mes souvenirs...

A peine assise sur ma chaise j’entendis la raiponce d’Alexander :

<< Chut ! Et puis c'est pas ma faute d'ailleurs! >>

En le regardant, j'aperçu a l’arrière plans la jeune fille qui paraissait timide. la voyant jouer avec des petite boule Electrique sur sa figure, j'en déduisis qu'elle maîtrisais l'énergie Electrique.
En redirigent mon regard sur Alexender je voulu lui dire qu'il avais forcement fait quelque-chose mais mon attention se retrouva a nouveau détourné pour se pencher sur l’élève qui étai rentré juste après moi. Il émané de lui une aura noir et son regarde étais celui d'une personne a ne pas titillé... Il donnais l’impression de vouloirs tuer quelqu’un dans la classe.
A première vue, nous n’allions pas être copain tout les deux. Ce qui me fessais dire cela c'étais surtout le fait que j'avais l'impression qu'il chercher a nous monter qu'il étais plus fort sens même attendre a en savoirs plus sur nos capacité.
Je le regarda donc entré avec un petit sourire en coin en signe de mépris:

* très bien... si tu décide de montrer tes carte avant même que la partie commence, elle va très vite se terminais pour toi c'est moi qui t'le dit... *

Mais c'est Alexender qui le coupa a sa façon dans son hélant, se que apprécia:

<< Salut Dragmar, comment ça va depuis la photo? T'as l'air de pèter la forme dis-moi c'est comme si tu dégageais quelque chose de puissant comme si tu respirait la forme mon gars! >>

Une dernière fille entra avec un bonjour bref et passa comme un courent d'aire avant que le prof ne ferme la porte et commence son cour. Je n'avais donc pas u le temps d’apprendre quoi que se soit mis a par qu'elle étais presser et qu'a sa voix, si elle avais pus être ailleurs elle l'aurais surement fait.

Je me tourna vers le prof lors qu'il se mis a parler:

<< Bonjour tout le monde, je m'appelle Léon Vollfied. Je suis votre professeur d'histoire géographie, sur le monde des humains et des monstres. Pour ce désordre, vous pouvez remercier votre camarade M. Kraine.... Bon je vais faire l'appel avant de vous expliquer mon cours. Reika Shiba, Mëw, Aurelia de Chanus, Alexander Kraine Dragmar Maknus. >>

Lorsqu'il commença a faire l'appelle je me contenta d'imité le comportement de mes camarade en levant la mains a mon nom.
A cela se suivie un long moment de calvaire et de panique général intérieur. C'étais a t'el poins que mon visage avais dut se décomposer sous les yeux du professeur sens que je ne puisse rien faire....

<< Bon, nous allons travailler sur l'histoire des humains et des monstres. Ensuite, on travaillera sur la géographie du monde des humains et des monstres. C'est important de connaitre l'histoire sur les humains pour mieux les connaitre et je vais vous apprendre les événements historique de se monde. Ensuite pendant les cours de géographie, je vais vous apprendre à connaitre tous les lieux du monde des humain et de Merveille. Notre premier cours sera sur la géographie de Merveille, c'est une dimension assez vaste. >>

Tout mes camarade avais commencer a prendre des note de se qui étais dit a l’exception d’Alexander qui se la jouer vacancier mais le connaissent se n'étais peut-être pas la démarche a suivre.

<< Vous avez des questions ? >>

A cette phrase je décida de me levais et de m’asseoir juste a coter de la fille apparemment nommer Reika. Une foi assise, Je l'imita en sortent un Caillé et une trousse que je posa sur la table de la même manière qu'elle.

* Bon alors normalement si le prof répond négativement je pourrais copier les symbole qu'elle fait pour avoir mon cour aussi.... pour la lecture sa sera une autre histoire... peut-être que Alexender pourra me le lire.. *

<< Moi j'ais une question. Es-que vous allais écrire le cour au tableau ou pas du-tout? >>
Revenir en haut Aller en bas
Dragmar Maknus


avatar

Masculin Messages : 121
Est arrivé(e) le : 15/11/2013
Age : 25
Localisation : a vous de voir

PERSONNAGE.
Race: Hybride: mi démon et mi humain
Amour: l'amour n'existe peut être plus
Informations:

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Jeu 12 Fév - 21:14



"Le premier cour de Léon"

Dragmar Maknus







J'étais installé au fond de la classe dans un coin ou la lumière ne pouvait pas venir ici et cela m'arrangeait bien car le noir est tous ce que j'aime. J'avais regardé un peu partout afin de voir les têtes des personnes comme ils pouvaient tous, ce que je pense, ressentir mon aura de peur. Je me mis a me détendre en sentant toutes cette peur se dégager dans chacun de ses corps, car je pouvais comment dire me nourrir de la peur des autres et surtout m'amuser avec eux avec leur propre peur.

Je croise le regard d'Alexander Kraine qui me stoppa dans mes idées en me disant.

Salut Dragmar, comment ça va depuis la photo? T'as l'air de péter la forme dis-moi c'est comme si tu dégageais quelque chose de puissant comme si tu respirait la forme mon gars!

- Je vais très bien depuis la photo, ah tu trouve que je péte la forme a vrai dire je suis plutôt heureux, je peux sentir sur chacun de vous votre peur et je m'en nouris de plaisir mais surtout...

je tourne la tête en voyant une autre fille rentré dans la classe "alors c'est elle que je pouvais sentir depuis longtemps l'énorme quantité de peur"  comme si elle était pressé alors je me mets a sourire, je pouvais sentir beaucoup de peur qui sortait d'elle et cela me plaisait "peut etre pourrais je jouer avec sa peur ou simplement lui prendre toute sa peur, sa reste a voir". Je tourne le regard sur l'autre fille qui se trouvait assise à côté d'Alexander et je pouvais déjà savoir qu'il faudra pas trop l'énerver, rien qu'en fouillant dans sa tête, je pouvais déja savoir qu'elle pouvoir elle a.

Avant que j'atteigne une autre capacité de mon pouvoir, je pouvais maitriser que la peur la créant virtuellement dans la tête des personnes, ainsi je pouvais les blesser de l'intérieur mentallement et aussi je pouvais créer la peur ou une illusion pour certain réellement et tous le monde peut la voir, comme sa je pouvais envoyer une personne à l’hôpital ou à la mort si sa dérapait. Alors j'ais développer une capacité qui permettait en même temps d'aspirer la peur des personnes dans leur corps sans qu'ils s'en aperçoivent, je pouvais lire en eux pour découvrir quelque chose comme le pouvoir, un secret ou autre chose. Alors j'ais découvert qu'elle maîtrise le pouvoir de la télékinésie alors en utilisant ma peur je bloque toutes personnes qui essayeraient de fouiller en moi.

Mais je laissais mes pensées ailleurs, quand une autre femme assise qui devait apparemment se concentrer car je pouvais apercevoir de électricité et cela m'a rappeler quelqu'un il y a bien longtemps qui avait du mal a maîtriser son pouvoir d'électricité, elle était très belle a mes yeux. Ainsi avant même que je me remets droit, le prof commence a parler, d'abord l'appel.

- Présent

Puis, le prof commençait a expliquer ce qu'il allait faire ou enseigner.

Bon, nous allons travailler sur l'histoire des humains et des monstres. Ensuite, on travaillera sur la géographie du monde des humains et des monstres. C'est important de connaitre l'histoire sur les humains pour mieux les connaitre et je vais vous apprendre les événements historique de se monde. Ensuite pendant les cours de géographie, je vais vous apprendre à connaitre tous les lieux du monde des humain et de Merveille. Notre premier cours sera sur la géographie de Merveille, c'est une dimension assez vaste.

Je lui posais quelques questions comment il avait demander s'il y avait des questions.

Escusez moi de vous déranger, mais j'aurais quelques questions a vous poser, d'abord je voudrais savoir si cela serait il possible de se mettre en groupe de deux et un va rester seul, par exemple: Alexander Kraine et Aurélia de Chanus, Mew et Reika Shiba et je resterais seul comme j'ai l'habitude. Deuxième questions, si vous connaissez le monde des humains, avez vous vécu la-bas?

Je savais très bien que personne allait se mettre avec moi, le simple de sentir la peur que tous le monde fuyait, j'avais du mal a contrôler sa quand je le poussais au maximum mon aura et de plus cela permettait de faire comme un radar de découvrir la peur et pour la deuxième question, comme j'avais vécu depuis toujours dans le monde des humains, je voulais savoir s'il connaissait très bien ce monde.






Revenir en haut Aller en bas
Aurelia de Chanus


avatar

Féminin Messages : 77
Est arrivé(e) le : 26/04/2014

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Mar 17 Fév - 0:01

Juste après son entrée, le professeur ferma la porte. Puis il se mit à parler. Aurélia remarqua alors le désordre qui régnait dans la pièce. Elle avait été si pressées de se réfugier au fond de la classe qu'elle n'y avait pas fait attention. Elle se tendit encore plus. Ses désordres elle les avait déjà vu, lorsque que ses camarades lui avaient donné des coups. Ses désordres qu'elle avaient vu étaient le résultat des objets qui lui avaient été lancés. Sa peur s'agrandissait. Et si cette scène se reproduisait ici ? S'il se retournaient tous contre elle ? Tous, comme par le passé. La voix du professeur la sorti de ses souvenirs. Elle fixa le tableau où l'homme inscrivait son nom. Aurélia l'enregistra dans un coin de sa tête. Il commença ensuite a faire l'appel. Quand vient son tout et imitant ses camarades, Aurélia leva peureusement la main.

"p... Présente"

La jeune fille buttait sur les mots comme a chaque fois que prenait la parole. Elle ne parlait pas très fort non plus. Elle avait été interdite du moindre mot pendant dix ans. Un monstre n'a pas le droit a la parole. A présent, les mots eux même semblaient avoir peur de franchir ses lèvres et comme elle avait peur de les prononcer. Si elle se faisait encore frapper pour avoir prit la parole ? Le professeur reprenait la parole. Il expliqua sur quels sujets portait ses cours et celui par lequel il commencerait. Puis il leur demanda s'il avaient des questions. Aurélia porta son regard sur ses camarades. Alexander lui fit un clin d'oeil. Elle le fixa méfiante, que pouvait signifier son action ? Les clins d'oeil pouvaient signifier tout et n'importe quoi. Le meilleur comme le pire. Aurélia se tendit en pensant au pire. Mëw prit la parole. Sa question était intéressante. Un élève aux cheveux noirs parla a son tour. Il dégageait un aura effrayante. Cette aura s'ajoutait a sa peur initiale. Il fit une proposition. Un travail par deux. Si elle avait été quelqu'un d'autre, Aurélia aurait trouvé la proposition intéressante. Mais sa peur des autres l'en empêchait. Ce qu'elle voyait c'était ce qu'avait été le travail a plusieurs après la découverte de ses pouvoirs. Les coups, son travail sali, déchiré et encore plus de coups le soir. Après tout elle était un monstre alors tout ça c'était "normal". En pensant ainsi pourquoi ce cours se passerait-il différemment de ceux de son ancienne école. Elle se méfiait de tous et n'avait pas plus confiance en son professeur. Après tout il n'y avait pas eut que les élèves. Il y avait aussi eût les professeur et le directeur. Tous ils l'avaient frappée, tous sans exception. Même si pour le moment personne ne lui avait rien fait, elle ne pouvait s'empêcher de se méfier. Ses pensées concentrées sir sa peur, elle en avait oublié la question du professeur. Elle y aurait probablement pas répondu. Le fait de dire présente, lui demandait déjà un effort. Avait-elle el droit de parler ? Que se passerait-il si elle se trompait ? Si ses réponses ou ses questions étaient idiotes ? Aurait-elle encore des coups comme dans son ancienne école ? Elle fixait de nouveau son professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Léon Vollfied


avatar

Masculin Messages : 118
Est arrivé(e) le : 17/01/2015

PERSONNAGE.
Race: Hybride
Amour: Célibataire
Informations:

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Mar 17 Fév - 22:05



Le premier cours de Léon





Léon souriait en regardant ses élèves, il attendait des questions et il serait heureux de répondre aux interrogations de ses élèves. Le jeune professeur s'était énervé, mais maintenant, il était totalement calme. Le jeune homme regardait Reika qui hochait la tête en signifiant qu'elle n'avait pas de question. Le jeune homme professeur s'était rendu compte qu'elle était timide, mais il avait qu'elle avait noté son monologue. Le jeune homme devait sûrement écrire les choses importantes pour les élèves qui n'avaient pas l'habitude de prendre des notes. Léon avait tourné le visage vers le perturbateur de la classe, il avait vu Alexander qui faisait un clin d'oeil à la jeune fille, c'était sûrement pour la draguer. Mais lui aussi n'avait pas de question, alors il regardait la jeune fille qui était à côté de lui.

- Mëw : Moi j'ai une question. Est-que vous allais écrire le cours au tableau ou pas du tout?

Le jeune fille avait posé une question pertinente et Léon avait raison de vouloir écrire son cours.

- Léon : C'est une bonne question, je vais écrire ce que vous devez noter et ce que j'ai dis à l'oral, si vous pouvez le noter mais cela n'est pas très important.

Le professeur avait vu l'homme qui était habillé en noir, il avait une question à poser.

- Dragmar : Excusez moi de vous déranger, mais j'aurais quelques questions à vous poser, d'abord, je voudrais savoir si cela serait il possible de se mettre en groupe de deux et un va rester seul, par exemple : Alexander Kraine et Aurélia de Chanus, Mew et Reika Shiba et je resterais seul comme j'ai l'habitude. Deuxièmes questions, si vous connaissez le monde des humains, avez-vous vécu là-bas ?

- Léon : Je vais déjà vous expliquer le cours et dans la deuxième heure, vous allez faire un tp mais personne ne va se retrouver tout seul, car il y aura un groupe de 3.
Je suis né dans le monde des humains et j'ai même grandi là-bas. Je suis allé à l'école avant de rentrer au lycée Yokai. 


Le professeur avait regardait la jeune fille qui était au fond de la salle, elle n'avait pas de question, alors le jeune homme décida de commencer le cours. Le jeune homme commençait à écrire chapitre 1 et comme titre, il avait mis les lieux de Merveille. Il voulait savoir si les élèves connaissaient Merveille, alors il allait leur poser des questions. Il ecrit le Lycée Yokai et il l'entoura avec son feutre. Léon se retourna pour regarder ses élèves.

- Léon : Bon, tout le monde connaît le Lycée Yokai, mais je voudrais que vous me citiez tous les endroits que vous connaissait à Merveille ? Je vais tout noter au tableau et après je vous montrerais sur la carte où il se situe. 

Le jeune homme regardait sa classe, il espérait avoir des réponses et il était confiant pour son premier jour en tant que professeur.


Copyright Hibari Kudo



Spoiler:
 


Mes paroles
Code:
[color=#660033][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Reika Shiba


avatar

Messages : 45
Est arrivé(e) le : 07/01/2015

PERSONNAGE.
Race: Démon de la foudre
Amour: Personne pour le moment
Informations:

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Mer 18 Fév - 13:54

Reika n’avait pas fait attention à l’altercation qu’il y avait eu entre Alexander et Dragmar, elle était beaucoup trop concentrée pour contrôler son pouvoir, mais elle n’aurait peut-être pas forcément compris que ces deux élèves ne s’entendaient pas du tout. L’ironie est une notion qu’elle ne connaissait et ne maîtrisait absolument pas. Cependant, toute cette histoire restai son objectif principal n’était pas de savoir qui aimait qui, elle voulait apprendre à maitriser sa magie électrique. Et pour cela, visiblement, il fallait passer par un cours de géographie et d’histoire. Pour être tout à fait honnête, la jeune fille avait encore du mal à faire le lien entre les deux éléments, mais après tout, pourquoi pas, cela pourrait être intéressant.

Lorsque le professeur demanda s’il y avait des questions, l’élève, Mew d’après Reika, se déplaça d’une table à une autre et se mit juste à coté de la démone, qui avait été légèrement surprise par ce changement assez brusque. Par réflexe, elle jeta un petit coup d’œil sur l’ex-voisin et s’apercevait qu’en faites, il avait les pieds sur la table. Reika pencha la tête sur le côté, s’interrogeant sur cette drôle de posture puis finalement, recentra son attention sur son cahier

*Cela doit être une autre méthode pour noter le cours* pensa innocemment la jeune fille.
Moi j'ai une question. Est-que vous allais écrire le cours au tableau ou pas du tout?
C'est une bonne question, je vais écrire ce que vous devez noter et ce que j'ai dis à l'oral, si vous pouvez le noter mais cela n'est pas très important.

Malgré les bons conseils du professeur, la jeune fille se préparait à noter tout ce qu’il allait dire. Déjà qu’elle n’était jamais allée à l’école et donc qu’elle avait probablement moins de connaissances que tous ses autres camarades, ce n’était pas la peine de faire le minimum syndical pour avoir des difficultés ensuite. Puis cela l’habituerait à écrire plus vite et à prendre le rythme scolaire comme n’importe quels autres de ses camarades. Du moins, c’est ce qu’elle espérait

Excusez moi de vous déranger, mais j'aurais quelques questions à vous poser, d'abord, je voudrais savoir si cela serait il possible de se mettre en groupe de deux et un va rester seul, par exemple : Alexander Kraine et Aurélia de Chanus, Mew et Reika Shiba et je resterais seul comme j'ai l'habitude. Deuxièmes questions, si vous connaissez le monde des humains, avez-vous vécu là-bas ?
Je vais déjà vous expliquer le cours et dans la deuxième heure, vous allez faire un tp mais personne ne va se retrouver tout seul, car il y aura un groupe de 3.
Je suis né dans le monde des humains et j'ai même grandi là-bas. Je suis allé à l'école avant de rentrer au lycée Yokai.


Encore une fois, et probablement pas la dernière, la jeune fille ne savait pas ce que signifiait ‘’TP’’. Par contre, un groupe, elle savait ce que s’était et se demandait si c’était vraiment une si bonne idée. Bon, le professeur devait probablement savoir ce qu’il faisait, elle pouvait lui faire confiance. Elle espérait juste ne pas se retrouver en mauvaise compagnie. La jeune fille tourna la page et nota le chapitre du grand 1 : Les lieux de Merveilles. Là, la démone sentait que les choses sérieuses commençaient et elle sentait l’excitation monter en elle. C’est toujours amusant d’apprendre de nouvelles choses.

Bon, tout le monde connaît le Lycée Yokai, mais je voudrais que vous me citiez tous les endroits que vous connaissait à Merveille ? Je vais tout noter au tableau et après je vous montrerais sur la carte où il se situe.

L’excitation retomba comme une goutte de pluie sur le sol. Un peu gênée par la question, Reika se contenta de jeter son regard sur le côté, dans la direction située l’opposé de la chaise de sa voisine, le visage légèrement rougit par l’embarras de se sentir si inutile tout à coup… Enfin, un peu plus que d’habitude. Elle aussi venait du monde des humains et elle ne connaissait absolument rien à Merveille. Sauf le lycée.

*Mon manque de connaissance est encore plus important que ce que je pensais… * Se dit Reika en fuyant presque le regard du professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Kraine


avatar

Masculin Messages : 117
Est arrivé(e) le : 06/12/2014
Age : 21
Localisation : En train de me bagarrer sûrement.

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Jeu 19 Fév - 18:02

Je voyais au regard du prof qu'il semblait me juger ou du moins me prendre pour quelqu'un que je ne suis pas, me catégoriser. Et ça n(avais pas l'air de me plaire. J'entendis ensuite la remarque de Dragmar pour les groupes. Moi, faire groupe avec Aurelia? Pourquoi pas. Elle avait l'air timide donc le
plus simple pour l'intégere serait alors de lui parler. D'ailleurs pourquoi était-elle aussi timide? Elle n'avait pas simplement l'air intimidée mais elle semblait aussi carrément être terrorisée par les élèves de la classe. Qu'avait-on bien pu faire pour cela? Je fut sortit de ma rêverie par cette voix dans ma tête qui me disait: "Attention, le cours commence, au fait, c'est quand que tu viens jouer avec moi dis? On s'ennuie ici pourquoi tu viens pas, on s'amuserai bien toi et moi." Les maux de crâne qui s'en suivirent me firent basculer en arrière faisant que je me cognais la tête su le sol ce qui eut pour effet d'accentuer mes maux de crâne. "Ben alors pourquoi tu tombe? J'ai dis quelque chose de gênant ?" je sentis comme un ton moqueur dans cette phrase. Je me relevais d'un coup en criant en l'air :

<< Ta-gueule! >>

Et ce n'est qu'après m'être assis et avoir sortit mes affaires pour écrire que je me rendis compte que je venais d'interrompre le cours pour dire une bêtise. Je collai ma main sur mon front . "Mais quel con" pensai-je.
Revenir en haut Aller en bas
Mëw


avatar

Messages : 495
Est arrivé(e) le : 08/12/2014

PERSONNAGE.
Race: Métamorphe
Amour: C'est quoi exactement aimer ?
Informations:

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Jeu 19 Fév - 19:01



Mëw Experience N°8

ID CARD

HISTOIRE



...Entrer dans mes souvenirs...

<< C'est une bonne question, je vais écrire ce que vous devez noter et ce que j'ai dis à l'oral, si vous pouvez le noter mais cela n'est pas très important. >>

Je fus satisfaite en entendant sa raiponce, d'autant plus que la fille a coté de la quelle je m'étais assise prenais une quantité de note ahurissante et que je n'étais pas capable de copier autant de symboles d'un coup.
Je partie donc me rasseoir a coté d’Alexander.

<< Bon, tout le monde connaît le Lycée Yokai, mais je voudrais que vous me citiez tous les endroits que vous connaissait à Merveille ? Je vais tout noter au tableau et après je vous montrerais sur la carte où il se situe. >>

Cétais une question facile a la quelle je pouvais répondre sans problème malgré que je venais d'arrivais depuis deux jour. Ayant fait le tour de la ville et de c'est environ a mon arrivais je connaissais déjà le gros des lieux.
J'allais pour prendre la parole lorsque mon camarade tomba en arrière et se cogna la tête avant de se redressé et de crier:

<< Ta-gueule! >>

Je tourna la tête vair lui et vis qu'il étais entrain de s’asseoir et de sortir ces affaire.

* ha ? Je pence que c'est encore elle qui fait des sienne... hihi.. sa pourrais être marrent qu'il tombe dans les vape comme se matin. A tout les coup le prof se métré a paniqué et les deux autre fille aussi je pence. *

Je me retourna alors a nouveau vers le prof et annonça bien évidement sens levais la mains car je ne connaissais pas cette règle:

<< il y a bien évidement le lycée mais il y a aussi la ville de merveille avec tout se que sa contiens, le parc, un lac et une foret et j'ai aussi aperçu une chêne  de montagne. >>

Revenir en haut Aller en bas
Dragmar Maknus


avatar

Masculin Messages : 121
Est arrivé(e) le : 15/11/2013
Age : 25
Localisation : a vous de voir

PERSONNAGE.
Race: Hybride: mi démon et mi humain
Amour: l'amour n'existe peut être plus
Informations:

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Mer 25 Fév - 0:38



"Le premier cour de Léon"

Dragmar Maknus







Bon, je commençais à sortir mon cahier et mes stylos en les posant sur la table afin d'écrire ce que le prof disait. j'écoutais le prof quand il répond à ma question, en disant qu'il avait vécu dans le monde des humains, au moins sa me fait un point commun, j'ais vécu aussi dans le monde des humains. J'écrivais le premier chapitre qui allait s'intituler sur les lieux de merveille, ce que le prof avait marqué au tableau. mais je rallais aussi dans ma tête que je voulais rester seul, étant donné que je pouvais faire confiance qu'a moi même et que je ne voulais pas me mettre ni avec Alexander et Mew.

J'écoutais aussi le prof dire qu'il fallait lui citer tous les endroits de merveille, au moment ou je me lève, j'entendais une personne tombé et je me mets à rigoler en voyant le rigolo de service qui n'était d'autre que Alexander et de plus qui s'insulte en plus.

- Tu sais qu'il faudrait que tu aille dans un hopital spychatrique, pour ton cas reste à vie dedans, sa serait bien mieux

Puis j'allais dire les endroits qu'il y a à merveille mais Mew a prit la parolle avant moi et j'écoutais ce qu'elle disait. Bon elle a pas dit tous alors je me lève pour dire au prof ce qu'il voulait entendre.

- Bon dans un premier temps, il y a le cimetière qui est un endroit qui me plait bien. La piscine, les bars et plein d'autre chose. Il y a aussi la fôret, le lac et les parcs et jardins.

Je me rassois sur mon siège pour soupirer un peu avant de poser mon stylos sur mon cahier pour attendre ce qu'il va dire ou écrire le prof.





Revenir en haut Aller en bas
Aurelia de Chanus


avatar

Féminin Messages : 77
Est arrivé(e) le : 26/04/2014

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Sam 28 Fév - 13:18

Aurélia continuait de rester silencieuse. Silencieuse et méfiante, à l'affût du moindre geste agressif envers elle. Tout en écoutant le professeur, elle observait ses camarades. Le professeur posa une question. Un simple question. Aurélia se tendit, elle n'avait pas la réponse. Pourquoi n'était pas sortie. Elle aurait peut-être dû. Qu'arriverait-il à présent ? Elle remarqua qu'elle n'était pas la seule à mettre du temps à répondre. Elle resta tout de même tendue en pensant aux punition qu'elle aurait reçu pour ne pas avoir répondu. Elle regardait la carte en silence. Le cri d'Alexander la fit sursauter, la sortant de ses réflexions. Elle se tendit encore plus. Pourquoi criait- il ? Était-ce de sa faute ? C'était surement ça, après tout qui d'autre ? Mëw prit la parole. Puis Dragmar, d'après lui Alexander venait de s'insulter lui même. Peut-être avait il raison. Elle se détendit légèrement, observant la carte pour tenter de retrouver les lieux indiqués par ses camarades
Revenir en haut Aller en bas
Léon Vollfied


avatar

Masculin Messages : 118
Est arrivé(e) le : 17/01/2015

PERSONNAGE.
Race: Hybride
Amour: Célibataire
Informations:

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Dim 8 Mar - 1:15

 


Le premier cours de Léon




Léon attendait la réponse de ses élèves, il allait écrire les endroits qu'il allait lui dire. En regardant ses élèves il c'était rendu compte que la jeune fille qui était arrivé en premier en classe, n'osait pas répondre à ses question. Surement elle était timide, ou elle ne comprenait pas le début du cours alors le jeune homme allait surement moins vite et expliqué ses cours tout doucement. Léon était entrain de réfléchir à la suite de son cours et soudain un éleve avait crié.

- Alexander : Ta-gueule !

Le jeune professeur était surpris comment cette élèves avait crié, il avait bien vu que ce n'était pas à cause d'un de ses camarades. Il avait surement des soucis et donc il avait pensé à voix haute. Il avait vu que le jeune éleve était gêné

- Léon : Monsieur Kaine, vous vous sentez bien ? Si vous avez un souci, vous pouvez aller à l’infirmerie.

Léon tourna la tête pour voir Mëw, cette dernière voulait répondre à sa question.

- Mëw : Il y a bien évidemment le lycée, mais il y a aussi la ville de merveille avec tout se que sa contiens, le parc, un lac et une foret et j'ai aussi aperçu une chêne de montagne.

Le jeune professeur avait écrit se qu'elle avait dis sauf le lycée, il soupira tout doucement car sa ne servait à rien de parler du lycée.
Le jeune professeur avait senti une tension entre Dragmar et Alexander, il regardait Dragmar.

- Léon : Bon, monsieur Maknus vous ne provoquez pas votre collègue.

L’élève avait répondu à la question de professeur.

- Dragmar : Bon dans un premier temps, il y a le cimetière qui est un endroit qui me plait bien. La piscine, les bars et plein d'autres choses. Il y a aussi la forêt, le lac et les parcs et jardins.

Le jeune homme avait ecris les nom cité par l'élève, le professeur avait fais une liste de tout les endroit que ses éleves avaient donnés. Léon avait sorti une carte, qui représenté toute merveille. Il avait mis les flèches vers les endroits que les deux élèves avaient donnés. Le jeune homme avait distribué la carte de Merveille, sans mettre les nom des différents endroits

- Léon (En indiquant sur la carte et en écrivant leur nom sur le tableau) : Bon, il faut écrire les endroits que je vais indiquer sur votre carte. À Merveille il y a beaucoup d'endroit, tout d'abord il y a le centre-ville, puis les habitations, le centre commercial et la plage. J'aimerais bien que chacun me décrive un endroit qu'il a aimé dans Merveille, chaque élève dois faire cette description oralement et la première à commencer, c'est Reika.

Le jeune homme regardait la jeune fille en souriant et il voulait donner la parole au plus timide de la classe ça pourrait les aider à débloquer leur timidité.


Copyright Hibari Kudo



Spoiler:
 


Mes paroles
Code:
[color=#660033][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Reika Shiba


avatar

Messages : 45
Est arrivé(e) le : 07/01/2015

PERSONNAGE.
Race: Démon de la foudre
Amour: Personne pour le moment
Informations:

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Dim 8 Mar - 17:36

Alors que le professeur attendait des réponses, voilà que le jeune étudiant un peu turbulent hurla un « ta gueule » ce qui fit sursauter la jeune fille sur sa chaise qui envoya une décharge électrique dans son gant qui recouvraient sa main droite. Heureusement, c’était une matière isolante, mais cela n’avait pas suffit à cacher le petit bruit caractéristique d’un court-circuit, dû à la création d’électricité par la peau de la jeune fille. Bon, peut-être que personne ne l’avait entendu Comme tous les autres, Reika se retourna pour le regarder et essayer de comprendre quelle mouche l’avait piqué, mais à son air, on voyait qu’il n’avait pas fait exprès. Le professeur l’invita même à se rendre à l’infirmerie s’il ne se sentait pas bien.

*J’ai l’impression que ce cours se déroule de plus en plus mal pour moi.* pensa Reika en posant sa main gauche sur son autre main.

Déjà qu’elle était tendue par la situation, elle aurait préféré éviter ce genre de réaction assez brutale. Enfin bon, il n’y avait pas encore eut de catastrophe et la démone retourna ses pensées sur le cours, notant tout ce que marquait le professeur. D’ailleurs, elle s’aperçut que la fille avec des oreilles de chat avaient encore changé de place. Ce n’est peut-être pas plus mal. Dragmar compléta les informations en donnant de nouveau nom de lieu. La jeune fille n’avait pas encore eut l’occasion de se promener dans la dimension des Merveilles et ne connaissait par conséquent que le lycée. Heureusement que les autres élèves étaient plus participatifs qu’elle. Le professeur avait distribué une carte vide et il fallait la remplir. C’est ce que la démone était en train de faire jusqu’à ce que le professeur lui demande de participer.

Les yeux de la jeune fille devinrent ronds comme des boules de pétanques et elle sentait son cœur qui battait de plus en plus vite à cause du stress. Le seul souhait qu’elle avait, c’était de se rendre aussi minuscule qu’une sourie, d’ailleurs, elle commençait déjà à s’enfoncer dans sa chaise et une nouvelle boule électrique cru  bon qu’il était temps de s’installer sur sa joue. En remarquant ce détail, elle se remit tout de go droite sur sa chaise, posa sa main sur sa joue pour faire encore disparaitre la balle électrique (encore et c’est sûrement pas la dernière)

« Hum... Et bien … »prononça Reika dans une tentative assez vaine de formuler ses phrases

Rien qu’entendre le son de sa voix tremblante la faisait se rendre encore plus mal à l’aise. Tous ses camarades parlaient avec une aisance remarquable (sauf peut-être Aurélia, mais c’est un cas à part), et elle , elle était en train de bégayer. Elle tira une grimace pile au moment où un nouveau bruit de court-circuit se fit entendre. Elle s’était prise une châtaigne de sa propre part, elle était trop stressée et produisait trop d’électricité à son insu.

*Allez, il faut que je formule une réponse sinon je ne vais pas tenir !* s’inquiétait Reika tout en se massant la main, là où elle s’était blessée

En plus, elle commençait à crever de chaud. Pourtant ce n’était qu’une malheureuse petite question, ce n’était pas comme si elle jouait sa vie dedans… mais c’était un peu l’impression qu’elle avait et elle était un peu attristée intérieurement de ne pas pouvoir répondre correctement, surtout qu’il semblait gentil et très compréhensif

« Hum… Je n’ai … pas encore ( sa respiration se saccade légèrement) … pu sortir… du lycée… Je ne connais pas… tous… tous ces endroits. » Répondit Reika avec une difficulté physique assez visible.

Le parole, censé être libérateur, ne l’était suffisamment pas pour la démone. Elle avait peur du jugement et son stress ne diminua pas du tout, surtout qu’elle commençait à prendre des couleurs écarlates, comme si elle venait de courir le marathon. D’ailleurs, elle lâcha un petit couinement de douleur qu’elle se prit un nouveau coup de jus. Vive et intense, cette souffrance commençait à rendre Reika folle et elle retira un gant, le jetant par terre. A peine le tissu avait été enlevé de sa peau que de la foudre s’échappa de l’extrémité de ses mains. Heureusement, elle avait eu la chance que cela parte vers la fenêtre que Alexander avait cassée.

*Oh non…* s’attrista la jeune fille en remarquant l’éclair qui était partit du bout de ses doigt

Amère délivrance pour la jeune fille qui ne souffrait plus, mais elle était face à une grande humiliation. Elle qui n’avait encore causé aucun accident depuis son arrivée, là voilà servit. Ce n’était pas de sa faute si elle n’avait pas réussi à répondre à la question… Enfin si, un peu, parce qu’elle aurait pu le savoir en cherchant dans les livres, mais elle était tellement en retard dans toutes les matières qu’elle n’avait juste pas eut le temps de jeter un petit coup d’œil sur une carte.  Elle s’enfonça une nouvelle fois dans son siège, encore plus honteuse qu’avant

« Je suis désolée… » murmura la jeune fille


Code couleur
Code:
[color=#006666][b][/b][/color]


Dernière édition par Reika Shiba le Dim 8 Mar - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Kraine


avatar

Masculin Messages : 117
Est arrivé(e) le : 06/12/2014
Age : 21
Localisation : En train de me bagarrer sûrement.

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Dim 8 Mar - 19:13

J'avais vu ce qu'elle avait fait, c'était là un pouvoir impressionant de la part d'une première année! Le dragmar devrait en prendre de la graine! Je commençais à lui sourire gentiment avant de lui dire:

<< Ce n'est rien, c'est parti par la fenêtre que j'avais déjà cassé donc au final, c'est une bonnne chance que je soit passé par là >>

J'éclatai d'un rire un peu gêné mais mon but était de mettre à l'aise la personne en face de moi. J'écrivit ensuite sur un papier que je passais à Dragmar en lui jetant dans la figure: " Si tu veux on va s'expliquer après les cours mais je te préviens tu vas pas aimer ça".
Je me retournai auprès de Reika pour me lever et lui proposer un petit verre de saké pour lui changer les idées. C'est à ce moment que j'entendis à nouveau la petite me dire "Ah ben bravo, tu sors du ské en plein cours ne sais-tu pas que c'est interdit? Est-ce cette fille qui te perturbe? C'est elle qui t'empêche de venir me voir? Non, ce sont eux tous. Je vais tous les anéantir et tu pourras enfin venir jouer avec moi." Je me retournai et donnai un grand coup dans le bureau là où aurais-dû être la fille qui disparut au moment où j'étais censé la toucher. Une partie de moi se rendit compte que ce n'était qu'une hallucination mais je venais de détruire mon bureau. Je réprimais mes maux de tête mais à la place de ceux-ci, mes bras furent pris de tremblements... J'accumulais de l'énergie! Et si je continuais je risquais de provoquer des problèmes. Je ne pouvait pas me permettre de tuer mes camarades de classe! Je peinais à contrôler mes mouvements, je commençait à gigoter de partout et finalement dans un élan de raison, je hurlait de rage avant de défouler toute l'énergie accumulée dans mes bras dans mon ventre en me donnant deux coups de poings successifs. Je sentis l'onde de choc qui avait bien pu traverser la classe mais un autre problème se présentais à moi... Je m'étais probablement détruit la moitié des intestins ainsi qu'un rein et l'estomac. Du sang commença à couler de mon ventre pendant que j'en crachait me signifiant que j'avais probablement endommagé mes poumons aussi. Je tombait à quatre pattes dans le rang. C'étais vraiment pas terrible comme spectacle à offrir à mes nouveaux camarades... Je ne savais pas à quoi je devais cela mais peu à peu, plus je pensait à ce qui était en train de se passer, ce que pouvaient ressentir mes camarades, un sourire commença à se pointer. J'étais en train d'agoniser sur le sol littéralement et j'avais besoin d'une greffe mais je m'en foutais... Je voulais les voir souffrir pour ce que je m'étais infligé à cause d'eux.. De leur existence, j'avais envie de jouer avec la petite fille.
Je me relevai en criant dans la salle, le regard perdu dans le vide :

<< Où es-tu? Où es-tu petite? Je veux enfin jouer avec toi alors viens! >>

Je m'impatientais et commençait à ressortir mes pouvoirs.

<< Tu veux que je les tue c'est ça? D'accord, je vais le faire, oui... oui OUI OUI OUI OUI JE VAIS LE FAIRE!!!! JE VAIS LES TUER ET ON POURRA JOUER!!!!! >>
Revenir en haut Aller en bas
Mëw


avatar

Messages : 495
Est arrivé(e) le : 08/12/2014

PERSONNAGE.
Race: Métamorphe
Amour: C'est quoi exactement aimer ?
Informations:

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Dim 8 Mar - 22:36



Mëw Experience N°8

ID CARD

HISTOIRE



...Entrer dans mes souvenirs...

La jeune fille auprès de laquelle je m'étais assis peu de temps au paravent avais vraiment beaucoup de mal à s'exprimer.  Elle ne devait pas avoir une grande confiance en elle.
Grace à son problème je me rendis vite compte qu'elle maîtriser la foudre ce qui pouvait être une chose très intéressante a savoirs.
Alexander essaya de la détendre en la rassurent mais je n'étais pas sûr que cela pouvait suffire.

Juste après cela il chercha des noises à Dragmar :

<< Si tu veux on va s'expliquer après les cours mais je te préviens tu vas pas aimer ça >>

J'étais presque sûr qu'il sous entendais un combat et si c'était bien le cas je voulais être la première à y assister. Je voulais connaitre les capacités d’Alexander mais encore plus celle de son adversaire.

Après avoir sous-entendu un combat je le vis se levais pour proposer un Saker a jeune dresseuse de foudre.
Décidément c'était le prof plus que dragmar qu'il voulait narguer pour proposer une chose pareille en classe.  J’allais me levais pour le chercher et le rasseoir sur a chaise sauf qu'à partir de là tout basculât.

Il se mit à détruire la table se trouvant devant lui en deux coups de points. Je ne voyais pas son visage mais ces mains trembler de plus en plus jusqu’à avoir l’impression qu’il ne les contrôlait même plus. Par précaution en le voyant faire je chercha un objet pour me défendre en cas de danger. La première chose qui me tomba sous la main fut un planisphère.
Contre toute attente, le coup que j'avais anticipais c'était retourner contre luis.
L’importance du coup avais étais d'une tel ampleur que du sang avais jahie partout après l'impact sur son abdomen. Lui-même c'était mis à cracher du sang et même sens avoir mon expérience il était simple de comprendre que ce n'étais pas une bonne chose. Ces organes avaient dû être endommagés.
Quelque instant après, sa posture changea et en regardant partout dans la pièce avec un regard vide il se mit à dire:

<< Où es-tu? Où es-tu petite? Je veux enfin jouer avec toi alors viens! >>

* Bon ba au moins je sais a qui c'est du tous ce bazar...... *

<< Tu veux que je les tue c'est ça? D'accord, je vais le faire, oui... oui OUI OUI OUI OUI JE VAIS LE FAIRE!!!! JE VAIS LES TUER ET ON POURRA JOUER!!!!!  >>

Il c'était belle et bien lassais envahir par la folie et si personne ne faisais rien on allait avoir une belle catastrophe.
Je passa derrière lui dans son angle mort avant de penser:

* et si je le laissais juste tuer Dragmar? ... sa réglerai le problème du combat... non allé faut resté raisonnable Mëw. *

Je m’avança alors avec précaution car même si sous l'emprise de la folie il n'était plus très contiens de son environnement il pouvait tout de même s’avérer dangereux.
Une foi derrière lui, je lui asséna de toutes mes force un coups juste en dessous de la nuque pour le faire tomber à terre, inconscient.
Une foi son inconscience vérifier, je pris sa blouse blanche pour lui entourer et lui serais abdomen pour diminuer l’hémorragie comme j'avais pu voire faire les chercheurs sur moi dans le labo.  
De là, je le pris par les bras et les fit passer de chaque coter de mon coup pour le soulevais et le mettre contre mon dos. Même si ces pied traîner au sol, dans cette position j'étais en mesure de le déplacer jusqu’à l’infirmerie.

<< Je m'en charge. Je l’amène à l'infirmerie professeur, je crois que je suis la plus à même de le faire, doutent plus que je connais les raison de son action et que je suis sa camarade de chambre. Vous inquiétais pas, reprenais vautre cour normalement! >>

En prononcent c'est mots je commencer déjà a partir. Il était évidant que dans son état il ne fallait pas attendre trois heur en paperasse.
Je sortie donc de la sale sens attendre la raiponce du prof et partie à l'infirmerie.


Revenir en haut Aller en bas
Dragmar Maknus


avatar

Masculin Messages : 121
Est arrivé(e) le : 15/11/2013
Age : 25
Localisation : a vous de voir

PERSONNAGE.
Race: Hybride: mi démon et mi humain
Amour: l'amour n'existe peut être plus
Informations:

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Lun 9 Mar - 18:12



"Le premier cour de Léon"

Dragmar Maknus







Je me suis tellement marré quand Alexander sait foutu en l'air par terre, et qu'il s'était mis a dire un mot que personne ne pourrait dire dans une classe, a moins avoir un problème dans sa tête comme lui. Mais j'ais reçu un mot sur un papier par Alexander qui me proposait un combat et je me mets à rigoler très fort avec un sourire en coin en lui disant.

- avec joie le malade mental

Mais je regardais la scène quand il se met de nouveaux à parler seul dans la classe comme s'il y avait une personne "et bah dit donc, l'école a accepté un cas comme lui". Mais cela ne durait pas longtemps quand il perdit contrôle de lui alors je vois Mew lui donner un coup dans le cou ou Alexander tombait nette, au moins la classe plutôt le cour va être plus tranquille et je vais pouvoir enfin travailler. Pendant que Mew emmenait Alexander et elle me lançait un regard comme pour dire qu'elle attendait le combat, alors je lui montrait mon œil droit se dilater en souriant et je provoquais une peur sur elle plutôt en elle ou seul elle pouvait sentir et voir trois lance se planter dans son cœur ou la douleur était insupportable.

Bon, maintenant le prof avait distribuer des cartes ou il fallait noté ce qu'il mettait sur le tableaux mais je voyais aussi que Reika ne se sentait pas à l'aise quand le prof l'avait interrogé alors je prends mes affaires pour aller me placer à côté d'elle et lui dire de prendre son temps à respirer et de faire comme s'il y avait personne dans la classe.

- Prend ton temps, respire et concentre toi et si sa peut aider, enlève l'un de tes gants et place ta main sur ma main au moin tout ton électricité se déversera dans ma main. Ne t'inquiète pas, j'ai déjà eu y a un temps gouter à l'électricité.

Je plaçais ma main gauche sur la table tout en écrivant avec l'autre main ce qu'il fallait écrire, je sais quand l'électricité va passer en moi sa va me faire un petit choc mais bon vue que sur ses joux ou j'ai pu apercevoir une boule d'électriciter alors je dis au prof comme Reika stressait un peu, je me lève pour dire.

- Monsieur Vollfied, laissez moi parler en premier pour montrer à  Reika comment il faut s'y prendre et peut être l'aider pour plus tard, quand un prof lui demandera de parler. Alors un endroit que j'aime bien, je pourrais dire le cimetière mais je vais plutôt dire un lac que je pense que je suis le seul l'avoir découverte (je le montre sur la carte dans un endroit totalement isolé). Alors dans se lieux très calme ou règne la tranquillité et le son des oiseaux et du lac, l'odeur est très doux, on peut voir juste les animaux s’abreuver aux bords de la berge. Le lac provoque quelque chose dans une personne qu'on peut pas l'exprimer, pour moi elle apporte de la douceur et me fait oublier qui je suis, le soleil s'imprègne dedans et même les insectes provoquent une mélodie.





Revenir en haut Aller en bas
Aurelia de Chanus


avatar

Féminin Messages : 77
Est arrivé(e) le : 26/04/2014

MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   Lun 23 Mar - 17:39

Le professeur interrogeait chaque élèves en commençant par Reika qui ne semblait pas a l'aise pour prendre la parole devant tout le monde. Comme bien d'autre dans son ancienne école. Enfin ça ne les avait pas empêché de la frapper. Des boules d'électricité apparaissaient sur son visage. Elle les éteignit puis envoya un éclair par la fenêtre. Alexander tenta de la mettre a l'aise avant de changer de comportement. Les tuer? Aurélia fit tomber sa chaise en reculant et se recroquevilla dans un coin. Rien ne vint. Elle releva les tête pour regarder autour d'elle. Mëw emmenait un Alexander assommé a l'infirmerie. Dragmar prit ensuite la parole en se levant. La jeune fille le suivit des yeux. Il montra un endroit sur la carte. Un lac. Aurélia tenta de repérer mentalement le chemin depuis l'école. Elle aimait les lac. C'était des endroit calme. Et personne ne l'avait encore frappée près d'un lac. Ces lieux n'avaient de rapport qu'avec des bon souvenir, si on omettait que c'était ses parents adoptifs qui l'y emmenaient. A elle de répondre. Elle se mit a trembler. Elle ne connaissait que l'académie. Qu'allait elle bien pouvoir répondre? Il n'y avait encore aucun endroit où elle se sente à l'aise. Toujours du monde partout. Aurélia regarda sa camarade, puis le professeur. Elle ne trouvait rien à répondre. Pourtant il fallait le faire.

"je... J... Je .... "

Elle cherchait toujours la réponse à donner. Comment indiquer un endroit que l'on ne connaît pas? Impossible.

"je... D... Désolée... Je... Je... Ne.. Connaît p... Pas ... D'endroit... Je... Désolée"

Allait ils la frapper? Le professeur , ses camarades? La jeune fille était tendue. Elle avait donné une réponse. Cependant n'aurait elles pas mieux fait de se taire, plutôt que de donner une telle réponse? Ils allaient la frapper. Elle en était persuadée et tremblait recroquevillée dans son coin. Elle n'osait même plus retourner à sa place et baissa la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le cours d’histoire géographie pour les premières années [libre pour tout les premières années]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]
» Qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour gagner de l'argent... [LIBRE pour 7 personnes]
» Gérard Gourgues l'homme par qui le cours de l'histoire aurait pu changer
» Premier cours d'Histoire de la Magie - Toutes années confondues
» Cours de guitare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♥~Lycée Yokai~♥ :: 2ème étage :: Cours d'Histoire Géographie-